Le mois de l’autisme

29351785_1631354720277136_7032927804099355272_o.jpg

Le mois de l’autisme en cette année 2018 est houleux.

Entre la version des professionnels de l’autisme, celle des parents d’enfants autistes et celle des personnes autistes elles-mêmes.

La tension monte. En cause: le droit à l’autodétermination des personnes autistes. Il est difficile d’en faire l’abstraction. Pourtant, la politique de l’Etat est rivée sur des « Plans autisme », visant entre autres à renforcer les recherches en matière « Neurodéveloppementale ». C’est ce que conseille la Cour des comptes dans son rapport de décembre 2017 portant sur « L’évaluation de la politique en direction des personnes présentant des troubles du spectre de l’autisme » (qui suggère la création d’un « Institut du neuro-développement ») pourtant critique sur la politique française en matière d’autisme, focalisée sur l’institutionnalisation. Pourquoi m’insurger? En premier lieu parce qu’on n’a pas besoin de recherches visant uniquement à trouver la faille supposée dans notre cerveau, et en second lieu, parce que ce gaspillage qui va à la recherche manque ensuite pour ce qui serait plus utile : AVS formé à l’autisme pour l’enfant, coach de vie (ou tout autre professionnel spécialisé en autisme) pour l’adulte. Le coach de vie n’est pas considéré par la Maison départementale des personnes handicapées pour moins de 80% de handicap. Et comme l’autisme est un handicap en général de 50 à 79 %, les autistes se trouvant dans une situation sociale précaire seront privées d’aide. Cela ne fait que créer l’illusion élitiste des autistes de « haut niveau » et les autres. Et même les autistes « Asperger » se voient sommés de ne pas parler des autres autistes, dont la société ne veut pas. Qu’on se contente de notre condition appréciée et qu’on ne dise rien, sous peine d’être bannis à notre tour.

Mais le souci c’est justement que l’on agit en aval et pas en amont. Ainsi, l’autisme en France est vu uniquement sous l’angle de sa prise en charge. Puisque la société reste inadaptée de la scolarité à l’emploi. Les personnes autistes seront uniquement plus ou moins « prises en charge », sans que leur intégration dans la société soit effectuée.

La stigmatisation et la discrimination empêchent de donner une place aux personnes autistes. Et aucun moyen n’efface cet état de fait: le rejet de la société.

Les lois sur le statut de personne en situation de handicap sont inappliquées.

Ex: pas de respect des dispositions réservées aux personnes en situation de handicap. Parce qu’il s’agit d’une personne autiste et notamment « Asperger », la société lui refuse son statut légal, de facto. A ce stade, que faudrait-il faire? La situation est désespérante.

D’autant qu’au clivage parents d’enfants autistes NT non éclairés / adultes autistes penseurs libres, s’ajoute le débat: autiste aligné à la pensée NT / autiste penseur libre.

Dans les réseaux sociaux, les attaques se multiplient. Les parents non éclairés ne veulent pas savoir que la condition autistique est un cadeau de la Nature (qui comporte des difficultés surmontables) et agressent les autistes adultes qui osent donner leur avis. On est en somme traqués. Voilà les dessous du mois de l’autisme.

L’essentiel n’est pas arriver à monter plus et plus d’associations (qui sont en conflit permanent entre elles, ceci dit en passant), mais de donner aux personnes autistes leur droit  l’autodétermination. Ainsi, on n’aurait plus besoin de « portes-paroles », pas besoin que des tiers décident à notre place la direction qu’on souhaite donner à notre vie et décider quel métier on fera (dans le cas où on serait considérés « fonctionnels »…).

Pensée Autistique


*NT = Neurotypique

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s